Les premiers pythagoriciens et la ‘catharsis’ musicale